Israël élève des palestiniens en batterie pour faire commerce de leurs peaux : ça doit cesser

Posted on juin 10, 2011

3


Elevage de palestiniens en batterie (ferme de Mitzpe Shalom). Source : Google

Depuis 60 ans, Israël génocide la population palestinienne à l’aide de bombes au phosphore blanc ou au magnésium, tue des palestiniens pour revendre leurs organes, construit des murs de séparation de la haine pour éviter tous rapports avec ses voisins génocidés, coule des bateaux de pêcheurs du Hamas, mange des enfants, viol des femmes et inversement…Ça n’est pas acceptable.

L’effort de la communauté internationale doit donc se porter exclusivement sur l’entité sioniste qui a bâti sa prospérité économique sur l’exploitation (illicite) de fermes d’élevage de palestiniens dans les quelles de jeunes victimes (la plus part du temps mineures et non consentantes) se voient dépecer de leurs peaux qui sont ensuite commercialisées grâce à un réseau international de maroquinerie.

Collection automne hiver (disponible dès septembre)
Notez les lignes particulièrement fluides du sac à main en peau de mère de famille nombreuse (une vraie tuerie…complètement hors de prix, c’est même pas la peine d’y penser)

De telles pratiques constituent des infractions caractérisées aux règles qui régissent les Droits de l’Homme et le commerce des peaux.

En conséquence, le PNAS appelle dès maintenant au boycott des produits en peau humaine made in Israël

BOYCOTT LEATHER JACKETS AND BLUE SUEDE SHOES MADE IN ISRAEL WITH PALESTINIANS SKIN HEAD PLEASE

Et rapidement…

Bernard Le Lorrain, pour la régulation du commerce des peaux

Publicités