Un groupe de 3 sionistes de la LDJ attaque une manif à Marseille

Posted on juin 21, 2011

5


Un reportage de notre envoyé spécial à Marseille.

Gilbert Nguyen, artiste capillaire, reporter du PNAS pour les manifs où ça bastonne.

Il était à peu prêt 14h36 quand une bande de 3 sionistes armés d’un drapeau (et probablement drogués) ont fait irruption dans le concert citoyen pour Gaza Stripes afin de terroriser les militants pacifistes pro-palestinien qui était entrain d’écouter une chanson qui faisait « neuuu shod waniiii, neuuu shod waniii ».

La réaction pacifiste modérée des militants du Hamas marseillais a permis d’éviter le pire. L’attaque a néanmoins fait plusieurs victimes du coté des civiles qui ont été enterrées rapidement afin que leurs dépouillent ne puissent pas être utilisées pour faire du trafic d’organes.

Une cellule d’assistance psychologique aux familles a été mise en place par le préfecture du Var juste après l’arrêt des combats.

Gustave L, garagiste professionnel, a préféré témoigner anonymement dans un journal nord-coréen pour échapper aux représailles du Mossad :

Gustave L, garagiste professionnel habitant 128 rue St Pierre à Thionville Ouest (escalier B), a préféré témoigner anonymement pour pas avoir des ennuis avec le Mossad.

Extraits :

Je ne comprends pas…avec ma femme Josianne on était tranquillement entrain d’écouter la chanson d’une militante pro-palestinienne qui faisait « neuuu shod waniiii, neuuu shod waniii » QUAND SOUDAIN des sionistes de la LDJ ont tenté de prendre en otage un groupe d’enfants handicapés qui faisait une collecte pour gaza stripes. J’ai bien tenté de m’interposer mais ils ont menacé de me gifler. Je me suis alors rassis pour pas faire d’histoire, et pour finir mon pastis, mais ils ont bien vu dans mon regard que je condamnais fermement ce genre de comportement.

Une manifestation pacifique sera prochainement organisée pour condamner les attaques sionistes contre les concerts qui font  « neuuu shod waniiii, neuuu shod waniii » et pour demander qu’on les dissoude (les sionistes, pas les concerts).

Bernard Le Lorrain, karatéka non violent

Publicités
Posted in: Sionisme