Attentat pornographique Sioniste contre la TV du Hamas : Les coupables courent toujours

Posted on juillet 17, 2011

6


IN MEMORIAM :

Nous somme le samedi 1er octobre 2009, il est a peu prêt 02h39. Al Aqsa TV, la chaine du mouvement de résistance démocratique HAMAS, diffuse tranquillement un programme musicale religieux pour enfants QUAND SOUDAIN ! Le préposé à la table de mixage (un agent du Mossad probablement membre de la LDJ), zappe sur une émission de type pornographique qu’il passe en direct pendant plusieurs secondes avant d’être abattu par les forces de police palestiniennes.

Les images sont insoutenables :

Le bilan est dévastateur. Des centaines de militants du Hamas on du entamer dès le lendemain une thérapie longue et couteuse. Les cabinets de psychanalystes de GAZA Strip ne peuvent faire face. A tel point que l’organisation « Psychanalystes sans frontières » à du, dans l’urgence, dépêcher des étudiants de première années sur place.

Un nouvel épisode dramatique dans la guerre des nerfs que livre l’Etat d’israël contre la stabilité affective des membres du mouvement pacifiste HAMAS.

Les commanditaires de cet attentat n’ayant toujours pas été incarcérés, les familles des victimes n’ont pas pu faire leur deuil.

A conséquence :

Le PNAS, par l’intermédiaire de son porte parole charismatique, exige le déclenchage immédiat d’une enquête internationale pour que justice soye faite.

Sinon on paye plus la redevance.

Bernard Le Lorrain, militant associatif injoignable tous les premiers samedi du mois

Publicités
Posted in: Politique, Sionisme