Filières syriennes : Contribution familiale

Posted on juin 11, 2014

2


Dimanche dernier avec ma soeur Oum Josiane et mon beau frère Abou Gustave on a fait
une quette à la sortie de la mosquée, pour que notre tante Oum Lucette elle puisse partir faire 
le jihad en Syrie.
Femme d'une grande piétée, tante Lucette brûle d'apporter sa contribution au jihad en Syrie

Femme d’une grande piétée, tante Lucette brûle d’apporter sa contribution au jihad en Syrie

Le bilan est encourageant mais pas complètement satisfaisant : 
avec 8 euros 50 on a de quoi acheter 3 cartouches et demi de 7.62 : c'est peu pour propager les
droits de l'homme dans tout le Sham.

On a bien essayé de la dénoncer au numéro vert du ministère de l'interieur pour toucher la prime, 
mais ils donnent que dalle ces bâtards.

A conséquence : devant l'obstination des pouvoirs publics à pas vouloir aider les jeunes à aller faire 
de l'humanitaire en Syrie , le PNAS et les JMIF (Jeunesse Musicale Islamistes de France) lancent
un ultimatum à la municipalité de Thionville et aussi à celle de Guentrange :

On veut :

- 200 euros en petite coupure pour payer la Hijra à ma tante Lucette
- 4 Kalashnikoves avec des viseurs électroniques où les chiffres sont écrits en français
- 1 char Leclerc pour pouvoir rallier Alep en toute sécurité
- Le numéro de téléphone de l'ambassade de France à Damas en cas de problème
- Une assurance rapatriement couvrant (sans franchise) les mutilations génitales, 
les blessures par égorgement et aussi les décès par auto combustion
- Un menu maxi Mac Bacon, grande fritte et grand coca light + un Sunday vanille Hallal.

Nota Bueno : 

On aurait aussi besoin de 12 pilotes de chasse, vu que les frères de l'EIIL ont piqué des F16 
en prenant Mossoul mais ils arrivent pas à les faire démarrer.

Si nos revendications sont pas satisfaits, on repeint la tour aux puces avec du caca frais et on 
dégelle la patinoire d'Amneville.

Abou Bernard Al Lorrain, Imam salafiste tour opérator, Emir mosellan de l'EIIL
Publicités