Marre des calomnies sionistes sur les Divisions SS Musulmanes !

Posted on juillet 7, 2014

5


J’ai été récemment agressé sur Twitter par un individu (très probablement de confession sioniste) qui prétendait que les soldats de la division SS musulmane Handshar étaient, soit disant, majoritairement de confession islamique.

Photos de l’agression :

Après avoir envisagé de porter plainte pour discrimination historique, et sur conseil de mon beau frère Abou Gustave, garagiste pro-palestinien, qui est également mon avocat, j’ai finalement décidé de contre-attaquer par la voix médiatique de mon blog en rétablissant la vérité à l’aide du parcours militaire exemplaire de mon grand père Gunthart.

Mon grand père Gunthart avec ses amis.

Mon grand père Gunthart avec ses copains à la sortie de la messe.

Dès le début de la guerre, pépé Gunthart s’était engagé comme volontaire dans les « malgré nous ». Il a servi dans la 1ère Panzer Division SS Leibstandarte Adolf Hitler sur le front bolchévique.

Il était planton coureur (comme moi pendant mon service) mais vu qu’il a eu les deux pieds gelés, après l’amputation, il était moins efficace dans l’accomplissement de sa mission.

Alors ils l’ont affecté comme coiffeur dans la Waffen SS Handschar, en Bosnie et ce, bien qu’il fut presbytérien par son père et astigmate par sa mère. Ce qui prouve la grande ouverture d’esprit du Mufti de Jérusalem, Hadj Amin Al-Husseini, fondateur de cette unitée.

Mon grand père pendant la pause prière (c'est le 72ème en partant de la droite, à partir de la 16ème rangée°

Mon grand père pendant la pause prière (c’est le 72ème en partant de la droite, à partir de la 16ème rangée)

La fin de la guerre a été beaucoup moins conviviale, il faut malheureusement le dire. Fait prisonnier par les grecs à la libération, il a passé un sale quart d’heure.

Grand père Gunthart en train d'exliquer aux américains ce que les grecs lui ont fait subir.

Grand père Gunthart essaye d’exliquer aux américains ce que les grecs lui ont fait subir. Mais manifestement ils en ont rien à foutre.

C’est un homme brisé qu’est retourné en boitant dans sa famille quelques années plus tard. Il s’est jamais vraiment remis de la défaite, mais il est quand même parvenu à nous transmettre des valeurs humanistes telles que : L’amour des belles coupes de cheveux, la méfiance envers les grecs et le sens du dialogue entre les religions.

La dernier à s'être fait coiffé par pépé, c'est mon cousin Heynrich. Même diminué physiquement, il avait rien perdu de son talent.

La dernier à s’être fait coiffé par pépé, c’est mon cousin Heynrich. Même diminué physiquement, il avait rien perdu de son coup de ciseaux l’ancien.

Quand il est mort pépé Gunthart, on a reçu des hommages d’un peu partout dans le monde, de gens qui l’avaient bien connus ou qui voulaient simplement saluer sa mémoire et apporter un peu de réconfort à sa famille qu’était plongée dans le chagrin.

Les jeunes de Gaza lui on rendu un hommage émouvant quand il est mort Pépé Gunthart

Les jeunes de Gaza lui on rendu un hommage émouvant quand il est mort Pépé Gunthart

Ma mère me disait récemment : «Si il aurait moins picolé le vieux, il serait pas tombé la tête la première dans une fausse sceptique, et il aurait pu aller au commémorations du débarquement ».

Les lieux du drame. Aujourd'hui devenu un lieu de pèlerinage, la famille va s'y recueillir dès qu'il fait beau.

La scène du drame. Aujourd’hui devenu un lieu de pèlerinage, la famille va se recueillir dessus dès qu’il fait beau.

Il aurait tant aimé ça.

Abou Bernard Al Lorrain, imam salafiste en chef, partisan inconditionnel du devoir de mémoire et des belles coupes de cheveux

Publicités