La plus grande vague d’islamophobie depuis l’affaire Dreyfus

Posted on juillet 17, 2014

2


Une analyse sociétale de mon neveu Edmond Le Lorrain.

Etudiant en dernière année de CAP coiffure, Edmond Le Lorrain est le principal animateur du Think Tank "Jihadisme et Développement Durable".

Etudiant en dernière année de CAP coiffure, auteur de plusieurs fanzines sur le complot sioniste, Edmond Le Lorrain est le principal animateur du Think Tank progressiste « Jihadisme et Développement Durable ».

Attaques des  mosquées au cocktail molotov, agressions de jeunes musulmans dans les transports en communs, débordements à l’occasion des victoires de l’équipe israélienne de football en coupe du monde, voitures brûlées par la LDJ dans les cités, actions violentes dans les grandes surfaces pour imposer le boycott des produits palestiniens… la liste est longue qui démontre une inexorable montée de la haine islamophobe à travers toutes la France, nous replongeant dans les heures le plus sombre de notre Histoire récente (bataille de Berlin).

L'acharnement criminel sioniste sur le bunker d'Adolf Hitler : un avant gout de ce que subit aujourd'hui le Hamas à Gaza.

L’acharnement criminel sioniste sur le bunker d’Adolf Hitler à Berlin : un avant gout du déferlement de haine que subit aujourd’hui le Hamas à Gaza.

La tristement célèbre CRIF, organisation clandestine ultra-sioniste ayant pignon sur rue, tente d’allumer la goutte d’eau qui mettra le feu aux poudres. Et ce malgré les efforts quotidiens des responsables de la communauté islamique, personnellement engagés à calmer les esprits et favoriser l’éclosion d’un dialogue constructif entre les différentes composantes de la communauté nationale.

Chevalier de la légion d'honneur promotion janvier 2013, Tareq Oubrou s'implique sans arrières pensée dans la promotion d'un dialogue constructif entre les religions.

Imam associatif, chevalier de la légion d’honneur promotion janvier 2013, promoteur d’un islam laïque et républicain, Bareq Toubrou s’implique sans arrières pensées dans la promotion du dialogue entre les gens.

Saccage du mobilier urbain lors de manifestations de soutien à Israël rassemblant des dizaines de milliers de jeunes sionistes en pertes de repères socio-identitaires, déferlement de propagande haineuse sur Internet à l’aide des réseaux sociales, incident dans les écoles publiques ciblant exclusivement les enfants musulmans de confession palestinienne, revendications récurentes pour imposer des menus Kasher dans les administrations, la CRIF a aujourd’hui atteint son but : importer le conflit israélo-palestinien sur le territoire national.

Groupe d'auto-défense sioniste lors de la manifestation anti-palestinienne du 13 juillet dernier à Paris.

Groupe d’auto-défense sioniste lors des manifestations anti-palestinienne du 13 juillet dernier à Paris.

Les conséquences de ce climat détestable se font ressentir au quotidien :

Les gens ont peur. On ne peut plus prendre un bus, un métro ou un tramway sans entendre parler hébreu ou araméen.

On ne compte plus les jeunes  français musulmans sacrifiés sur l’hôtel des ambitions hégémoniques sionistes, à  la gloire de leur dieu sanguinaire : Youssouf Fofana, Mohamed Merah, Mehdi Nemmouche, Salah Mouri etc…

On ne peut même plus se promener en tenue jihadiste traditionnelle sans se faire agresser verbalement.

Ma cousine Oum Jeanine, obligée d'aller à l'école tous les matin en faisant un détour par le bois de Weymerange pour pas être emmerdée.

Oum Jeanine, une amie très proche, est obligée d’aller à l’école tous les matin avec ses copines en faisant un détour par le bois de Weymerange pour pas être emmerdée.

Al Qaïda Moselle tire aujourd’hui la sonnette d’alarme : si on arrête pas rapidement cette vague de haine et de rejet de l’autre,  il va finir par y avoir des blessés.

Abou Bernard Al Lorrain, Chef Al Qaïda Moselle, conseiller personnel du Calife Ibrahim pour les territoires de langue platt, partisan d’une solution négociée en Palestine.

 

Publicités