Le rapeur Kamelancien terrorisé par un sioniste

Posted on juillet 31, 2014

3


La liste des personnes vulnérables victimes de la violence aveugle des sionistes s’allonge jour après jour. Après l’assassinat de mon beau frère Abou Gustave par la LDJ (voir mon article très bien écrit sur sa crémation au barbecue) c’est au tour de l’artiste pro-palestinien Kamelancien de passer à la casserole.

Alors évidemment, la question qui vient immédiatement à l’esprit c’est : Qui est Kamelancien ?

Jeune Rapeur promotteur d’une laïcité inclusive, apôtre du vivre ensemble et de la non violence, Kamelancien est un artiste internationalement reconnu dans son quartier.

D’une sensibilité à fleur de peau, Kamelancien a depuis été placé sous assistance psychiatrique. Les médecin n’envisagent pas un retour sur scène avant 2016. Toute forme de violence lui étant maintenant contre indiquée, son come back ne pourra se faire que  progressivement à travers la reprise du répertoire de la chanteuse morte Douchka.

Lors de sa rééducation, Kamelancien devra repasser par les fondamentaux.

Lors de sa rééducation, Kamelancien devra en repasser par les fondamentaux.

Le service contencieux d’Al Qaïda Moselle a retrouvé la trace du criminel sioniste à l’origine de la dépression nerveuse de Kamelancien. On s’est pas privé de lui dire qu’est ce qu’on pense de ses méthodes barbares :

Brute sioniste élevée dans le culte de la violence psychologique, Ulcan est notamment connu pour avoir brulé la moto d’un intelectuel nazi et hacké de nombreux sites progressistes comme celui du chanteur de gauche Dieudonné.

Intellectuel nazi polytraumatisé, Thomas Werlet a aujourd'hui quitté la scène politique pour ouvrir un ashram gay dans la creuse.

Intellectuel nazi polytraumatisé, Thomas Werlet a aujourd’hui quitté la scène politique pour ouvrir un ashram gay dans la creuse.

Al Qaïda Moselle va très prochainement organiser un téléthon à Thionville Ouest pour venir en aide aux rapeurs dépressifs et aux militants nazis traumatisés par les sionistes.  On donne qu’est ce qu’on veut à partir de 50 euros, mais on accepte aussi les dons en nature en récupérant des produits de première nécessité (même usagés) : Bouteilles de neuroléptiques, pôts d’antidépresseurs, couches culottes, alèzes imperméables, tututes et posters dédicacés des télétubbies.

Calife Abou Bernard Al Lorrain, chef charismatique d’Al Qaida Moselle, flèche terminale du combat anti-sioniste

Publicités
Posted in: Politique, Sionisme